Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) . Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. © Le Blog de Cata

samedi 2 mai 2015

Cuisine française- histoire, plats, recettes

Mariée avec un français, je suis une inconditionnelle amoureuse de la France et de ses traditions gastronomiques..................
Voici un petit article sur l'histoire de cette cuisine, ses origines , les plats traditionnels, les cuisiniers célèbres, les recettes etc.(sources: Wikipedia, pour les recettes le site www.aufeminin.com)

La cuisine française fait référence à divers styles gastronomiques dérivés de la tradition française. Elle a évolué au cours des siècles suivant ainsi les changements sociaux et politiques du pays. 

Moyen Âge

Le Moyen Âge a vu le développement de somptueux banquets qui ont porté la gastronomie française à un niveau supérieur, avec une nourriture décorée et fortement assaisonnée par des chefs tels que Guillaume Tirel.

  • Guillaume Tirel, dit Taillevent, né à Pont-Audemer en 1310 et mort en 1395 à Saint-Germain-en-Laye, est un cuisinier français, à qui est attribué le Viandier, le plus célèbre des livres de cuisine français du Moyen Âge. En 1381, il entre au service de Charles VI comme premier écuyer de cuisine du roi qui l’anoblit et auprès de qui il deviendra, en 1392, Maistre des garnisons de cuisine du RoiIl mourut en 1395 et sa tombe fut visible au musée de Saint-Germain-en-Laye, la stèle est désormais exposée dans la crypte de l'église moderne Saint-Léger dans la même commune. Taillevent est aussi le nom d’un prestigieux restaurant gastronomique parisien et "Guillaume Tirel" est le nom d'un lycée hôtelier dans le 14e arrondissement de Paris


Dans la cuisine médiévale, les banquets étaient chose commune dans l'aristocratie. Plusieurs plats y sont servis que ce soit en confusion ou tous à la fois. À l'époque, les ingrédients des repas variaient considérablement selon les saisons et le calendrier liturgique.
 Les élevages étaient ainsi abattus au début de l'hiver. La viande de bœuf était alors salée, alors que la viande de porc était salée puis fumée. Le bacon et les saucisses étaient fumés à la cheminée, tandis que la langue et les jambons étaient passés à la saumure puis séchés. Les concombres étaient aussi saumurés, alors que les légumes verts étaient conditionnés dans des bocaux avec du sel. Les fruits, les noix et les légumes à racine étaient quant à eux bouillis dans le miel pour la conservation. Comme les baleines, les dauphins, les marsouins étaient considérés comme des poissons, ils étaient consommés au cours du Carême.
Les étangs artificiels étaient remplis de carpes, de brochets, de tanches, de brèmes, d'anguilles et d'autres poissons. Des cours permettaient de garder la volaille, telle que les pigeons ou les pigeonneaux qui étaient réservés à l'élite. Le gibier était très prisé, mais relativement rare, et incluait le cerf, le sanglier, le lièvre, le lapin et les oiseaux. Les jardins potagers regorgeaient d'herbes aromatiques telles que la tanaisie, la ruta, la menthe pouliot et l'hysope qui sont rarement utilisées aujourd'hui. Les épices étaient des biens précieux et très coûteux à cette époque. Parmi les plus utilisées, on trouvait le poivre, la cannelle, le clou de girofle, la noix de muscade et le macis. Cependant certaines des épices utilisées à l'époque dans la cuisine française ne le sont plus aujourd'hui, comme la cubèbe, le poivre long, la maniguette et le galanga. Des saveurs aigres-douces accompagnaient généralement les plats, en combinant du vinaigre et du verjus avec du sucre (pour les riches) ou du miel.

xviie siècle

La haute cuisine française trouve sa source au xviie siècle avec un chef nommé La Varenne. Celui-ci est considéré comme l'auteur du premier véritable livre de cuisine française, « Le Cuisinier françois », en 1651.
Ses recettes ont marqué un changement par rapport au style de cuisine du Moyen Âge. Il a ainsi introduit de nouvelles techniques visant à créer des plats plus légers et moins épicés (viandes rôties, poissons bouillis le plus souvent accompagnés de légumes : petits pois, asperges et artichauts sont à la mode sous Louis XIV) et une présentation plus modeste des tartes, des pâtisseries et des chaussons. La Varenne a également publié en 1667 un livre sur la pâtisserie, intitulé « Le Parfait confitvrier » (réédité par la suite sous le nom de « le Confiturier françois »), qui de manière similaire a mis à jour et codifié les nouvelles normes émergentes de la gastronomie pour les desserts et les pâtisseries.


xviiie et xixe siècles

La Révolution française joue un rôle déterminant dans l'expansion de la cuisine française, dans la mesure où elle abolit les corporations. Ainsi, à partir de 1789, tout chef peut désormais produire et vendre ce qu'il désire comme préparation alimentaire. Né cinq ans avant le début de la Révolution, Marie-Antoine Carême passe ses jeunes années à travailler dans une pâtisserie. Son talent croissant dans la réalisation de pièces montées, constructions extravagantes de pâte et d'architectures de sucre, attire l'attention de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, le futur ministre de l'empereur NapoléonConnu comme « le roi des chefs et le chef des rois », il est le premier à porter cette appellation de « chef ». Praticien précoce et représentant éminent du concept français de la haute cuisine, il est considéré comme le fondateur de ce style grandiose, recherché à la fois par les cours royales et les nouveaux riches de Paris. Il est l'un des premiers cuisiniers à avoir acquis une renommée internationale.  
La carrière de Carême contribue au raffinement de la cuisine française. La base de son style provient de ses sauces, qu'il nomment les sauces « mères » : la sauce espagnole, le velouté, la sauce béchamel. Souvent considérées comme des fonds de sauce, elles sont bien souvent à la base des autres sauces et sont encore connues aujourd'hui. Chacune de ces sauces est réalisée en grande quantité dans sa cuisine car elles servent de base à de multiples produits dérivés. Carême dispose ainsi de plus d'une centaine de sauces à son répertoire. Les soufflés apparaissent également pour la première fois dans ses écrits.

 xxe siècle

Description de cette image, également commentée ci-aprèsToutefois, la modernisation et l'organisation de la haute cuisine française sont le plus souvent attribuées à Auguste Escoffier. Son influence commence avec l'apparition des grands hôtels en Europe et en Amérique durant les années 1880-1890. L'hôtel Savoy de César Ritz est l'un des premiers hôtels dans lequel Escoffier travaille, mais son influence se développe surtout lorsqu'il est responsable des cuisines du Carlton, de 1898 à 1921. Afin d'optimiser le service des plats, il met au point le système de brigade de cuisine qui rationalise la répartition des tâches de l'équipe de cuisiniers suivant cinq pôles spécialisés, chacun responsable d'une partie du repas. Ces cinq pôles comprennent le garde-manger qui prépare les plats froids, l'entre mettier qui prépare les légumes et les féculents, le rôtisseur qui prépare les rôtis et les grillades, le saucier qui prépare les sauces et les soupes et le pâtissier qui prépare les pâtisseries et les desserts. Ainsi, plutôt qu'une seule personne prépare un plat, dorénavant plusieurs cuisiniers préparent les différents composantes du plat. Escoffier simplifie également le menu moderne et la structure des repas.. La contribution la plus importante d'Escoffier reste la publication du « Guide Culinaire », en 1903, qui établit les bases de la cuisine française. Il s'agit d'un ouvrage collaboratif dans lequel plusieurs chefs de haut rang illustrent l'acceptation universelle de ce nouveau style de cuisine.
En plus de ses propres recettes, Escoffier s'inspire des recettes de Carême, Dubois et de Taillevent. Une autre source de recettes provenait des paysans dont les plats sont traduits dans les standards raffinés de la haute cuisine. Les ingrédients communs sont ainsi remplacés par des ingrédients coûteux rendant les plats moins humbles. Escoffier inventa lui-même de nombreux nouveaux plats comme la pêche Melba ou les crêpes Suzette
Fuyant les guerres coloniales portugaise en Afrique, un grand nombre de migrants portugais sont arrivés en France dans les années 1960 en apportant un certain renouveau dans la cuisine française. De nouveaux plats et de nouvelles techniques font ainsi leur apparition. Cette période est aussi marquée par l'apparition de la « Nouvelle cuisine ».
Les journalistes culinaires Henri Gault et Christian Millau font cependant revivre ce terme dans les années 1960 pour décrire la cuisine de Paul BocuseJean et Pierre TroisgrosMichel GuérardRoger Vergé et Raymond Oliver. Le travail de ces chefs s'inscrit dans une certaine révolte par rapport à « l'orthodoxie » de la cuisine d'Escoffier.
Fin 2006, un groupe de gastronomes et de chefs, dont Paul BocuseAlain DucassePierre TroisgrosMarc Veyratet Michel Guérard militèrent pour que la cuisine française entre au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.. Le «Repas gastronomique des Français», suite à la proposition faite par l'Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation a été ajouté à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, le 16 novembre 2010, par un comité intergouvernemental de l'UNESCO réuni à Nairobi. Avec lacuisine mexicaine et la diète méditerranéenne, inscrites le même jour, c'est la première fois que des traditions culinaires sont enregistrées dans cette liste.

Mes Recettes de cuisine traditionnelle française:

Beignet de banane créole

Blanquette de Veau- recette ici

Boeuf aux carottes- recette ici 

Bœuf bourguignon- recette ici 

Cancoillœufs
Cake tatin d'abricots- recette ici  


Charlotte aux fraises - recette ici 

Chou aux Diots de Savoie- recette ici
Confit de canard et pommes de terre sautées - recette ici 

Croque-monsieur à la béchamel  - recette ici 
Feuilleté chèvre lardons  - recette ici 

Fiadone à la brousse 

Ficelles picardes

Filet mignon aux légumes d'été 

Galette des rois frangipane et chocolat
Galette pralinée façon Chausson ou Demi-lune


Moules: recettes à la crèmeet gratinées


Paupiettes de bœuf - à la sauce tomates
                                                                                                       -                aux pruneaux
Poulet basquaise- recette ici 

Ratatouille traditionnelle
Risotto de Saint-Jacques au Comté- recette ici 


Salade sarladaise- recette ici   
Savarins à la chantilly- recette ici
Souris d'agneau confite thym/miel- recette ici 

Tacos lyonnais à la sauce gruyère 

Tarte aux fraises et biscuits                          Tarte feuilletée aux fraises
              


Tarte au fromage blanc

Tarte aux pommes- ma création ici

Tarte chiboust aux framboises- recette ici 
Tarte Tatin- recette ici

Tarte tropezienne- recette ici 

Tartiflette- recette ici 


Découvrez vite les recettes de cuisine française et le plaisir de les réaliser vous-même à la maison grâce au site www.aufeminin.com

Les entrées de la cuisine française

Recettes de bistrot de la cuisine francaise

Le bœuf mijoté



Pot au feu, bœuf bourguignon, boeuf carottes, dauble : les plats mijotés de la cuisine française font largement appel au bœuf. Et on adore !


Le lapin dans
la cuisine française

Le veau mijoté


Synonymes de cuisine bourgeoise, les recettes de veau reviennent en force dans la cuisine française. des idées pour trendiser votre menu ! 


L'agneau dans
la cuisine francaise

Le porc mijoté

La volaille dans
la cuisine française

Cuisine française alsacienne

Pas de cuisine française sans une bonne choucroute ! Recette alsacienne traditionnelle, la choucroute se décline ensuite aussi bien au poisson qu’au bœuf, pour notre plus grand plaisir.



Cuisine française provençale


La cuisine francaise est aussi riche de recettes du Sud, gorgées de soleil. Découvrez-les pour ensoleiller la cuisine française ! 




Les desserts de la cuisine francaise

La pâtisserie française est l’une des plus fameuses au monde. Sucrée, légère, les recettes de desserts rivalisent d’inventivité, difficile de ne pas finir un repas sur une note sucrée lorsque l’on souhaite goûter la cuisine francaise…


Madeleines
Tarte BourdaloueŒufs à la neige
Mille-feuilles
Flan pâtissierMousse au chocolat
Eclairs au chocolat
ProfiterolesCannelés




Recettes à venir: 
Canard à l'orange
Coq au vin
Crêpe suzette
Gâteau basque
Île flottante
Mousse au chocolat
Navarin d'agneau
Pot au feu
Poulet à l'estragon
Poulet roti à la Provencale
Risotto riz pilaf ou pilau
Sole meunière
Soupe à l'oignon
Soupe de cerise
Soupe de cresson
Steack tartare
Suprême de poulet

Tarte à l'oignon
Tomates à la Provencale
Truite aux amandes
Veau marengo

2 commentaires:

  1. Super blog , je suis les articles et j'aime bien .
    Moi qui ne suit pas très plombier paris 15 cuisiner , ca me fait énormément plaisir .
    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer

Localisation des Recettes

Recettes du Monde

Afghanistan (2) Afrique du Sud (4) Albanie (4) Algérie (7) Allemagne (25) Alsace (4) Angola (1) Antilles (3) Aquitaine (1) Arabie Saoudite (1) Argentine (6) Arménie (2) Australie (3) Autriche (10) Auvergne (1) Azerbaïdjan (1) Bahreïn (1) Bangladesh (1) Belgique (8) Belize (1) Bénin (1) Bhoutan (1) Biélorussie (2) Birmanie (1) Bolivie (2) Bosnie-Herzégovine (5) Botswana (2) Bourgogne (3) Brésil (3) Bretagne (3) Brunei (1) Bulgarie (4) Burkina Faso (1) Burundi (1) Cambodge (2) Cameroun (3) Canada (4) Centrafrique (2) Centre (1) Chili (3) Chine (16) Chypre (2) Colombie (3) Congo (1) Corée (4) Corse (4) Côte d'Ivoire (1) Croatie (2) Cuba (3) Danemark (3) Egypte (2) Emirats arabes unis (1) Équateur (2) Érythrée (1) Espagne (4) Estonie (3) Etats-Unis (26) Ethiopie (1) Finlande (7) France (96) Franche-Comté (5) Gabon (1) Géorgie (2) Ghana (2) Grand Est (1) Grèce (8) Guatemala (1) Guinée (1) Guinée équatoriale (1) Guyane (1) Hawaï (1) Honduras (2) Hongrie (4) île de France (5) Île Maurice (1) îles Marshall (1) Inde (8) Indonésie (3) Irak (2) Iran (3) Irlande (1) Islande (2) Israel (4) Italie (38) Japon (3) Kazakhstan (2) Kenya (2) Kirghizistan (2) Koweït (1) Languedoc-Roussillon (1) Laos (1) les îles Cook (1) Lesotho (1) Lettonie (2) Liban (5) Liberia (1) Libye (2) Limousin (2) Lituanie (3) Lorraine (3) Luxembourg (2) Lyon (1) Macédoine (3) Madagascar (2) Maghreb (1) Malaisie (2) Malawi (2) Mali (1) Malte (3) Maroc (5) Mauritanie (1) Mexique (7) Midi-Pyrénées (2) Moldavie (5) Mongolie (1) Monténégro (2) Mozambique (3) Namibie (2) Nauru (1) Népal (1) Nigéria (4) Nord-Pas-de-Calais (1) Normandie (3) Norvège (3) Nouvelle-Zélande (3) Oman (1) Ouganda (2) Ouzbékistan (2) Pakistan (2) Palaos (1) Palestine (1) Panama (4) Paraguay (2) Pays de la Loire (6) Pays-Bas (4) Pérou (3) Philippines (1) Picardie (1) Poitou Charentes (2) Pologne (5) Portugal (5) Provence (3) Qatar (1) Quebec (2) République dominicaine (2) République Tchèque (4) Réunion (4) Rhône Alpes (1) Roumanie (71) Royaume-Uni (6) Russie (12) Rwanda (2) Salvador (1) Sao Tomé-et-Principe (1) Sénégal (1) Serbie (5) Sierra-Leone (1) Singapour (2) Slovaquie (3) Slovénie (3) Somalie (1) Soudan (1) Sri Lanka (1) Suède (7) Suisse (3) Suriname (1) Swaziland (1) Syrie (2) Tadjikistan (2) Tahiti (1) Taiwan (2) Tanzanie (2) Tchad (1) Thaïlande (8) Togo (1) Tunisie (5) Turkménistan (1) Turquie (9) Tuvalu (1) Ukraine (3) Uruguay (2) Venezuela (3) Vietnam (3) Yémen (1) Zambie (1) Zimbabwe (3)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

The moneytizer

The moneytizer

The moneytizer

The moneytizer