Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) . Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. © Le Blog de Cata

samedi 25 mars 2017

Bougatsa (Pâtisserie grecque)

Aujourd'hui 25 mars c'est la fête nationale de la Grèce.
La fête nationale grecque commémore la révolution du 25 mars 1821, qui libéra la Grèce de l'occupant turc (l’Empire ottoman).
C’est une révolution qui allait terminer très mal pour les centaines de milliers de Grecs face à une très grande armée turco-égyptienne. Finalement soutenus par les grandes puissances France, Royaume-Uni et Russie, la Grèce, lors de la bataille de Navarin le 20 octobre 1827 au Péloponnèse, réussit à obtenir son indépendance de l’Empire Ottoman.
Il y a une deuxième fête nationale en Grèce le 28 octobre.
Cette journée de fête nationale commémore la journée du 28 octobre 1940 au cours de laquelle le général grec Ioannis Metaxas a répondu « Ochi » (« Non ») aux troupes italiennes de Mussolini. Celle-ci souhaitaient en effet traverser le pays pour se rendre en Russie, et l'Italie avait lancé un ultimatum à la Grèce. La Grèce célèbre le refus de cet ultimatum, l'acte de bravoure et l’esprit patriotique dont il est le reflet. Défilés d’écoliers et d’étudiants, cortèges religieux et défilés militaires ont lieu un peu partout en Grèce. 
Cette journée symbolise l'esprit patriotique grec. Source : http://www.routard.com/ 
A cette occasion je vous propose une pâtisserie grecque, très facile à faire, légère et parfumée.
Bougatsa est originaire de la ville de Serres, et c'est une pâtisserie apportée par les immigrants de Constantinople. Elle est très populaire à Thessalonique, en Macédoine centrale région du nord de la Grèce.
On utilise de la pâte filo et le remplissage le plus commun est une crème à la semoule. Après la cuisson la pâte peut être légèrement saupoudrée de sucre en poudre et de cannelle .
Suivant la tradition grecque, ce dessert est servi au petit déjeuner.
Cette fête nationale c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .
Sophie nous propose de l’accompagner, pour saluer et honorer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale.

Je me suis inspirée des 2 recettes:
-de ma très chère amie Patty du blog Je cuisine donc je suis, vous pouvez la voir ici. et
- d'une  authentique recette grecque que j'ai traduit- ici.

Ingrédients:
4 feuilles de pâte filo
30 cl de lait entier
20 cl de crème liquide
90 g de semoule très fine
1 œuf
1 c à s de zeste d’une orange bio
30 g de beurre
60 g de sucre semoule
du beurre fondu pour imbiber la pâte

Décoration:
sucre glace
cannelle

Préparation:
Faites chauffer le lait et la crème avec le sucre.
À l’ébullition versez la semoule et faites cuire en mélangeant jusqu’à obtenir une crème lisse.
Laissez tiédir hors du feu et faites fondre beurre en délayant à l’aide d’un fouet.
Ajoutez l’œuf (la semoule ne doit pas être trop chaude car elle cuirait l’œuf) et la zeste d’orange.
Tapissez d’une feuille de pâte filo un moule beurré (20/25 cm) allant au four, en la faisant déborder.
Badigeonnez de beurre fondu. Superposez une autre feuille de pâte, imbibez-la de beurre fondu et répétez cette opération encore une fois.
Ajoutez la composition préparée.

Rabattre les cotés des feuilles vers le milieu.
Placez dessus la dernière feuille filo et badigeonnez la d'un peu de beurre fondu.
Enfournez à 200°C pendant une quinzaine de minutes.
Démoulez froid et coupez en cubes.
Saupoudrez les cubes de bougatsa de sucre glace et cannelle en poudre.















Servez !

imprimez print



jeudi 23 mars 2017

Orange curd

Une crème de fruit (en anglais on parle de Fruit curd) est une pâte à tartiner ou une garniture pour desserts, généralement au citron, au citron vert, à l'orange ou aux framboises.
Les ingrédients de base sont des jaunes d’œufs battus, du sucre, des jus de fruit et leurs zestes, qui sont cuits doucement ensemble jusqu'à épaississement, puis laissés à refroidir pour former une pâte douce, lisse et très parfumée. Certaines recettes incluent également les blancs d’œufs ou du beurre.

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, les crèmes au citron (lemon curds) faites maison étaient traditionnellement servies avec du pain ou des scones avec le thé pour le goûter, en tant qu'alternative aux confitures, et également comme garniture pour les gâteaux, pâtisseries et tartes. Elles étaient généralement préparées en petites quantités car elles ne se conservent pas aussi bien que les confitures, mais cette difficulté est partiellement levée par l'usage de la réfrigération domestique. Les crèmes industrielles contiennent des agents conservateurs et épaississants.







Les crèmes commerciales sont encore actuellement consommées avec du pain, des scones, des toasts ou des muffins. Elles peuvent aussi être utilisées pour donner du goût aux desserts ou aux yaourts. Les tartes au citron, garnies de lemon curd et surmontées de meringue, sont un des desserts favoris 
des britanniques et des américains depuis le xixe siècle.(source: wikipedia)

Je propose cette recette à Claudine pour le défi de mars Cuisinons de saison organisé sur son joli blog Cuisine de Gut. L’ingrédient de saison est l'orange.
CUISINONS DE SAISON en fin logo




Ingrédients : pour environ 500 g d'orange curd
3 jaunes d'oeuf
80 g de sucre en poudre
20 g de fécule de maïs
25 cl de jus d’orange (3-4 oranges environ)
40 g de beurre

Préparation :


mardi 21 mars 2017

Poulet aux arachides à l'africaine

Aujourd'hui c'est la fête nationale de la Namibie.
Connue autrefois sous le nom de Sud-Ouest africain, colonie allemande (1884–1915) puis protectorat de l'Afrique du Sud, la Namibie est un État indépendant depuis le 21 mars 1990. Elle est bordée géographiquement à l'ouest par l'océan Atlantique, au nord par l'Angola, au sud par l'Afrique du Sud, à l'est par le Botswana et au nord-est par la Zambie.
La principale ressource du pays provient de son sous-sol et de ses nombreuses mines d'uranium, de cuivre, d'argent et de diamants.


Cette fête nationale c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .
Sophie nous propose de l’accompagner, pour saluer et honorer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale.


Spécialité ouest-africaine, la sauce d'arachide est très appréciée pour son goût crémeux
C’est une sauce bien connu dans la plupart des pays africains. La recette varie d’un pays à l’autre, certains le prépare avec du bœuf, d’autres avec du poisson ou de poulet, mais le résultat est toujours très agréable.

Ingrédients:
1/2 poulet
2 c. à soupe de pâte d'arachide
2 oignons (blanc et rouge pour moi)
1 c. à soupe de concentré de tomates
2 c à s d'huile végétal (d'arachides de préférence)
eau
sel, poivre


Préparation:

dimanche 19 mars 2017

Gaufres à la purée de carotte et au poulet

Les gaufres salées sont idéales pour faire manger les enfants des carottes, brocolis, épinards etc.....
Pour réaliser un pâte à gaufre salé il suffit juste de supprimer le sucre et de le remplacer par de la purée de légumes.
Après ma recette jambon-brocolis je vous propose aujourd'hui une variante poulet- carottes.
au-bal-masque-banniere-le-themeJe propose cette recette au Défi Compile moi un menu organisé par Nath du blog «Une cuisine pour VooZeNoo » et Sandra du blog « Encore un Gâteau » ...

Le thème de ce mois est : Au bal masqué Ohé Ohé On va baigner dans les beignets ce mois-ci ..
Les beignets et les gaufres d’ici ou du monde, en salé ou en sucré !!
Ingrédients:
1 c à s de levure sèche de boulanger
250 ml de lait
250 g de farine
2 œufs
80 g de beurre fondu
1/2 c à c de sel
300 g de carottes
150 g de poulet cuit
30 g de gruyère râpé
3 portions de vache qui rit
1/2 poivron vert coupé en dès
piment d’Espelette
poivre 4 baies

Préparation:

vendredi 17 mars 2017

Frites de polenta et sauce aioli

J'adore la polenta. Cette farine de mais est dans mon sang et dans mes origines.
Elle est très populaire en Italie, en Suisse, en France en Savoie, en Bulgarie, Roumanie et Moldavie.
Nature ou crémeuse, elle peut être cuite à l'eau, au bouillon ou au lait. On peut aussi la servir en galettes revenues à la poêle. Je l'ai même faite au velouté de potiron pour Halloween !!
Cette fois j'ai envie de faire des frites ! Des frites pas si diététiques que ça, car même si cuits au four ils sont accompagnés d'une sauce aïoli maison. Voir mes autres recettes de polenta ici.

L'aïoli est une sauce à base d'ail et d'huile d'olive, très employée sur la rive nord de la Méditerranée, de la Communauté valencienne jusqu'à l'Italie en passant par la catalogne, le Languedoc, la Provence, et le Comté de Nice.
Comme la mayonnaise, l'aïoli est une émulsion, un mélange de deux substances liquides non miscibles. Il faut donc nécessairement faire intervenir un liquide autre que l'huile pour que l'aïoli prenne. Dans la version traditionnelle, conforme à l'étymologie, la sauce est uniquement composée d'ail et d'huile d'olive. C'est alors le jus de l'ail qui joue le rôle de deuxième liquide.
Si la sauce traditionnelle ne contient pas d'œufs, la difficulté de faire prendre un mélange composé uniquement d'huile et d'ail a amené la plupart des cuisiniers à ajouter un autre liquide pour faciliter la prise de l'émulsion, le plus souvent du jaune d'œuf ou du jus de citron. Les puristes considèrent qu'il s'agit alors d'une mayonnaise à l'ail et excluent également l'utilisation d'autres éléments tels que le lait, la mie de pain, les pommes de terre ou, d'autant plus, la moutarde censés faciliter la prise de la sauce.

L’aïoli accompagne les poissons, fruits de mers et soupe de poisson, la cargolade, les côtelettes d'agneaux (cousteilles) et autres viandes grillées. Il est également associé aux légumes dans un plat typiquement provençal : l'aïoli garni. En Catalogne et dans la Communauté valencienne, l'allioli (ou al i oli) est aussi consommé avec les fideuàs.
Je participe avec cette recette au défi Battle Food #50 initié par Carole de "Sunrise Over Sea".
La marraine de cette édition est ma très chère Gabrielle du superbe blog Petite Cuillère et

Charentaises.
Je précise aussi la marraine de l’édition précédente - Lova du blog Graine de faim Kely.Le principe de la Battle Food ? Tous les participants publient leur recette à une date fixée au préalable. Il n’y a rien à gagner, le but étant tout simplement de partage.
Le thème de ce Battle Food est : On détourne la tradition !
Vous prenez un plat ou un produit traditionnel (du pays ou de la région de votre choix) et vous le détournez !
La liste de participants est à la fin de l'article.

Ingrédients:
Pour la polenta:
40 cl d'eau
1/2 kub bouillon de volaille
20 cl de lait
120 g de de polenta Tipiak
40 g de parmesan râpé
2 c.à s huile d'olive
thym
sel

Pour la sauce aïoli:
2-3 gousses d'ail dégermées
1 petite pomme de terre cuite
1 jaune œuf
1 filet de vinaigre ou jus de citron
10 cl d'huile d'olive
2 c à s de crème fraîche
sel et poivre
1 pointe de curcuma en poudre

Préparation:

Gâteau au chocolat à la Guinness - Guinness Cake

Aujourd'hui c'est la fête de la Saint-Patrick, une fête chrétienne qui célèbre, chaque 17 mars le saint patron de l’Irlande.
Cette fête est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux émigrants, et sa popularité s’étend aujourd’hui vers les non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « Irlandais pour un jour ».
Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise : la fête de Saint-Patrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées (bières et stout irlandaises, comme la Murphy's, Smithwick’s, Harp ou Guinness, ou des whiskeys, des cidres irlandais, des Irish coffee).
Alors je me déclare aujourd'hui « irlandaise pour un jour » et c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .

Je vais vous faire découvrir la recette du délicieux gâteau à la Guinness et au chocolat (Guinness Cake). Ce dessert fait l’unanimité des gourmets qui sont souvent surpris par la douceur que la bière brune peut lui donner.

Et pas besoin d’aimer la bière pour apprécier cette recette ! La combinaison du chocolat et de la Guinness donne naissance à une pâtisserie riche en saveurs. Et sa couleur noire très foncée attire généralement l’œil ! 
Je me suis largement inspirée de la recette de ma copinaute Hélène - blog Keskonmangemaman?, qui est très bien expliquée et de la recette du site  Vivre en Irlande.
Je ne peux pas penser à Irlande sans penser à U2 un groupe que j'adore et que j'ai eu bonheur de voir au Stade de France- c’était juste énorme !

Ingrédients:
- 25 cl de Guinness
- 250 g de beurre
- 75 g de cacao non sucré
- 400 g de sucre (j'ai mis 300 g)
- 2 œufs
- 150 g de crème fraîche épaisse
- 275 g de farine
- 1 c à café de levure chimique

Glaçage: 
150 g de cream cheese Philadelphia 
10 cl de crème fraîche épaisse
2-3 c à s de sucre

Préparation:

mercredi 15 mars 2017

Allumettes au Comté

Des gressins/allumettes maison j'adore et je fais très souvent - voir mes recettes ici.
Voici cette fois une recette  au compté, facile et très rapide à réaliser. Idéale à faire avec vos enfants.
Je participe avec cette recette au concours organisé par Isabelle du très joli blog Quelques grammes de gourmandise.  Pour fêter le 5 ans  de son blog, Isabelle nous invite de réaliser une recette présente sur son blog au choix,salée ou sucrée.
Le jury impartial est composé de 5 membres de sa famille et la recette gagnante va être récompensée par 5 cadeaux-surprises (un cadeau par année). Voici mon choix : Allumettes au fromage
Je reproduis la recette d'Isabelle ( j'ai utilisé comme fromage râpé du compté).

Ingrédients: 
400 g farine
100 g beurre mou
140 g de compté râpé
4 c à s de lait
1 c à c de sel
1 jaune d’œuf
graines de cumin ou de pavot, gros sel, fromage râpé

Préparation:

mardi 14 mars 2017

Gratin de viande sucré -salé - Bobotie

Une jolie découverte ce plat sucré-salé sud-africain.
Le bobotie est un plat sud-africain à base de viande hachée épicée, gratinée au four avec une garniture à base d'œuf et de pain imbibé de lait.
La recette provient probablement des colonies hollandaises de Batavia. Le nom est dérivé de l'indonésien Bobotok. La recette a été importée en Afrique du Sud depuis le XVIIe siècle et a été adoptée.
Le bobotie a d’abord été fait avec du mouton ou du porc, aujourd'hui il est fait avec du bœuf ou de l'agneau. De la poudre de curry, du sambal ou du chutney, du gingembre, de la marjolaine, du zeste de citron, des oignons, des fruits secs comme des abricots ou des raisins secs, des noix ou des bananes, agrémentent le plat, souvent servi avec du riz basmati. La recette a été emportée par des colons sud-africains partout en Afrique (Kenya, Botswana, Zimbabwe et Zambie).
   
On la retrouve même parmi les 7 000 colons Boers qui se sont installés dans la Vallée de Chubut en Argentine au début du XXe siècle.
Tellement simple et tellement bon.
Je participe avec cette recette au Défi Cuisine organisé par Stéphane de Recettes.de. Le thème proposé ce mois-ci est Sucré-Salé.

Ingrédients: pour 6-8 personnes
300g de boeuf haché
300g de chair à saucisse
50 g de mie de pain 
20 cl de lait
1 gros oignon 
1 gousse d'ail 
1 poignée d'abricots secs grossièrement coupés 
1 poignée de raisins secs 
20g d'amandes effilées 
4 oeufs
2 c à s d'huile d'olive


Épices:
1/2 c. à c de coriandre en poudre
1/2 c. à c de cumin en poudre
1/2 c. à c de quatre-épices
1/2 c. à c de gingembre en poudre
1/2 c. à c de curry en poudre
1/2 c. à c de curcuma
sel, poivre
persil haché

Préparation:
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

miammm .....

a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image">Hebergeur d'image

the moneytizer