Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) . Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. © Le Blog de Cata

dimanche 29 novembre 2015

Soupe épicée à la saucisse et aux haricots

J'ai déniché cette recette à l'occasion du Tour en cuisine 413 chez Isca du blog : La cuisine d'ici et d'ISCA. Vous pouvez consulter sa recette ici.
Son blog est génial, c'est de la vraie cuisine comme j'aime....
J'ai eu beaucoup de mal à faire mon choix car il y a plein des recettes superbes mais j'avais envie d'une soupe mijotée, avec des haricots coco de Paimpol...
Quel délice...la faute à Isca hi hi  mais aussi au célèbre et goûteux Coco de Paimpol qui bénéficie - et c’est le seul - d’une AOP (Appellation d’origine protégée).

Et pour ce tour en cuisine c'est Isca qui doit piocher une recette chez moi- j'ai hâte de voir son choix.


Ingrédients: pour 4-5 personnes
 2 saucisses fumées
1 oignon
1 gousse d'ail
500 g sauce tomates maison -recette ici (ou tomates pelées)
1 bol moyen de haricots Coco de Paimpol (frais, écossés et ensuite congelés)
piment d'Espelette
bouquet garni
persil ciselé
sel, poivre

samedi 28 novembre 2015

Byrek à la viande, courgette et pommes de terre

Le 28 novembre est un jour de fête pour tous les albanais où qu'ils se trouvent. En effet, il s'agit de la date de l'indépendance de l'Albanie mais plus largement, elle est considérée comme la date du drapeau albanais.
C'est de Vlora (Sud de l'Albanie), où s'étaient réunis tous les représentants des différentes régions albanophones des Balkans dont ceux du Kosovë, de Shkup (Skopje), de Guci et Plavë (au Monténegro) et de Cameria (région située en Grèce) avec à leur tête Ismail Qemali, qu'était proclamée, le 28 novembre 1912, l'indépendance albanaise après cinq siècles d'occupation ottomane.
Cette proclamation, comme on peut s'en douter dans cette partie du monde, ne s'est pas traduite pour les Albanais par une tranquillité pourtant bien méritée après autant de souffrances. Les marchandages qui eurent lieu au moment du dépècement de l’empire ottoman l’étaient en défaveur des Albanais et c’est plus de la moitié des territoires habités par les Albanais qui étaient ainsi littéralement « donnés » aux pays voisins (Serbie, Macédoine, Montenegro et Grèce).
Hymni i Flamurit (L'Hymne au Drapeau) est l'hymne national de l'Albanie. Les paroles ont été écrites par le poète albanais Aleksander Stavre Drenova, surnommé « ASDREN ».
La musique est l'œuvre du compositeur roumain Ciprian Porumbescu.
(sources :http://www.albabel.be/ et Wikipedia)


Cette fête nationale c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .Sophie nous propose de l’accompagner, pour saluer et honorer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale.

Les byreks, böreks, bureks ou beureks sont des pâtisseries salées.
Ce mets, très ancien, vient de la cuisine turque et aurait même été développé par les Turcs en Asie Centrale avant leur arrivée en Anatolie. Il s'est probablement répandu dans les Balkans à l'époque de l'Empire ottoman mais selon d'autres sources, ce mets faisait partie de la cuisine Byzantine, très répandu en Anatolie (ancienne région byzantine). À la suite de l'occupation ottomane, ce mets grec ou byzantin a changé de nom pour prendre celui de burek ou börek.
Ils sont fourrées avec du fromage, des épinards,aux courgettes, de la viande hachée ou parfois aux pommes de terre.
Ils sont souvent à base de pâte phyllo (ou yufka).
(source: Wikipedia)

Je vous propose un byrek revisité à ma façon avec des feuilles de brick et une farce viande-courgette- pomme de terre.

Ingrédients : pour 6 personnes
- 8 feuilles de brick
- 500 g pommes de terre
 - 400 g viande de bœuf hachée
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 2 tomates
- 1 courgette
- 1 petit poivron rouge
- 1 c.à.c de paprika doux
- 2 c.à s d'huile d'olives
- sel, poivre, thym
- ciboulette, persil



Préparation:
Faites cuire les pommes de terre avec leur peau. Épluchez-les et coupez-les en dés.
Éplucher l'oignon et le couper en petits morceaux. Faire de même avec la gousse d'ail. Couper le poivron, la courgette et les tomates en  petits dés.
Faire revenir l'ail et l'oignon dans un peu d'huile d'olives. Ajouter la viande et cuire quelques minutes.
Mettre ensuite les tomates, le poivron, la courgette, les épices, la ciboulette et le thym et faire revenir le tout. Laisser s'évaporer.
Ajouter les pommes de terre, le persil et mélanger le tout. Laissez refroidir.
Préchauffez votre four à 200°C.


jeudi 26 novembre 2015

Mini strüdel tressé à l'ananas

Le strüdel c'est mon gâteau fétiche....je vous propose une variante très simple à l'ananas.
Pourquoi à l'ananas?
 


C'est une recette pour le Défi culinaire # 10 organisé par Florine du blog "Ma petite cuisine gourmande" .
La marraine de cette édition est Rosa du très joli blog La cuisine de Rosa.
Le thème choisi est : L'ANANAS

Le mot ananas vient du tupi-guarani naná naná, qui signifie « parfum des parfums ».
L'ananas est une plante tropicale qui meurt si elle est exposée à une température inférieure à 10 °C : c'est pour cette raison qu'on ne doit pas conserver le fruit au réfrigérateur.

Histoire

Pompei : Au cours de fouilles archéologiques dans la villa de l'éphèbe à Pompéi, une peinture murale fut découverte, qui représentait un fruit ayant l'aspect de l'ananas. Cette œuvre d'art est à présent protégée dans le Musée archéologique de Naples.
Ce fruit était-il donc connu dans l'Antiquité romaine ? Si oui, qui furent les navigateurs qui rapportèrent ce fruit d'Amérique du Sud ? Il s'agit plus probablement d'une plante de l'Ancien Monde, à l'aspect proche de celui de l'ananas, comme le Cycas ou le Sagoutier.

Christophe Colomb découvrit ce fruit lorsqu'il arriva en Guadeloupe, en 1493. En effet, pour les habitants, la tranche d'ananas était un cadeau de bienvenue pour les navigateurs, afin qu'ils se désaltèrent, après le long voyage sur l'eau salée. Les Guadeloupéens se plaisaient aussi à en accrocher à l'entrée de leurs huttes, en signe d'hospitalité.
Selon Christophe Colomb : « Il a la forme d'une pomme de pin, mais il est deux fois plus gros, et son goût est excellent. On peut le couper à l'aide d'un couteau, comme un navet, et il paraît très sain. »
L'ananas voyagea ensuite vers toute l'Amérique tropicale pour arriver en Martinique, en 1548. Dans son Histoire générale des Antilles habitées par les Français en l'an 1667, le père Dutertre en vanta les qualités, en parlant de lui comme du roi des fruits, car Dieu lui a mis une couronne sur la tête.
Les Hollandais le firent connaître, sous forme confite, en Europe, et ils furent les premiers à le cultiver en serre, à Leyde. En 1672, ils le firent découvrir à Charles II, roi d'Angleterre. C'est d'ailleurs la ressemblance à la pomme de pin qui incita les Anglais à l'appeler pine apple.
Les Portugais le plantèrent en Inde, à Java, où le fruit a trouvé une terre d'asile, dont le climat était proche de celui de son continent d'origine, et il se propagea dans tout l'Extrême-Orient.
En France, on tenta de le cultiver à partir de 1702, et Louis XIV le fit cultiver à Choisy-le-Roi pour se rendre agréable à Madame de Maintenon, sa maîtresse. Abandonnée pendant un temps à cause de son coût, la culture fut reprise par Lenormand, le responsable du potager du château de Versailles, même si certaines rumeurs prétendaient que sa consommation rendait les femmes stériles.
Contrairement aux apparences, ce n'est qu'en 1790 que l'ananas fut introduit à Hawaii, et il a fallu attendre jusqu'au xxe siècle pour que les États-Unis deviennent un gros producteur d'ananas, via la société Dole Food Company, qui mit au point des méthodes industrielles de production, et fit produire à Hawaii, ainsi qu'aux Philippines, à très bas prix. 
Actuellement, il est également beaucoup exporté par la Côte d'Ivoire, la Thaïlande et le Costa Rica.
(source: Wikipedia)
Ingrédients :

- 1 pâte feuilletée pur beurre
- 1 ananas
- 3 c.à.s de sucre roux
- 1 c.à s de sucre
- 30 g de beurre
- cannelle, sucre glace

dimanche 22 novembre 2015

Chinois à la crème de noisettes

J'adore les brioches, alors pourquoi pas un chinois?
A la base le chinois est une viennoiserie constituée d'une brioche fourrée de crème pâtissière.
Ce gâteau est originaire d'Allemagne où il porte le nom de Schneckenkuchen signifiant « gâteau en escargots ». En effet sa forme est composée de spirales juxtaposées rappelant la coquille du gastéropode.
Un des premiers importateurs français de ce gâteau ne parlait pas un mot d'allemand et quand il se faisait livrer, le fournisseur lui présentait ses Schneckenkuchen. Devant la difficulté à prononcer ce mot, l'importateur répondait : « De toute façon pour moi, c'est du chinois », le terme chinois serait alors resté pour le désigner.
Il subsiste néanmoins un doute sur l'origine de ce nom.
(source: Wikipedia)

L'idée de ce chinois à la crème de noisette,  je l'ai déniché à l'occasion du Tour en cuisine 412 chez Chau7 du blog Les expériences culinaires de Chau7 .
Je n'ai pas respecté sa recette à la lettre, vous pouvez la consulter ici.
C'est Sabine du blog Les Délices de Sabine qui doit piocher une recette chez moi- j'ai hâte de voir son choix.
Ingrédients:
La pâte;
- 350g de farine
- 40g de sucre
- 1/2 sachet levure du boulanger Briochin
- 13 cl de lait tiède
- 80g de beurre
- 1 œuf
- 1 sachet sucre vanillé
- 1 pincée de sel


samedi 21 novembre 2015

Pain bosniaque- Lepinja / Somun

La Bosnie-Herzégovine est l’archétype du grand chaudron yougoslave, le lieu de toutes les rencontres et de tous les conflits de l’histoire. Impossible de chasser de la mémoire les massacres de 1992-95, l’épuration ethnique, le saccage de villages entiers, les déportations.
Pourtant, la Bosnie-Herzégovine n’est plus en conflit depuis longtemps. Le pays n’est plus ce no man’s land criblé de mines antipersonnel. C’est un pays qui revit, avec des cicatrices certes, mais qui se réapproprie ce qui a depuis des siècles fait son originalité : son multiculturalisme.
La Bosnie-Herzégovine est le seul pays d’Europe où, dans une même rue, l’œil s’accroche encore successivement à un minaret, un clocher orthodoxe ou catholique, un mur de synagogue... Les confessions déclinent les diverses identités.
Bienvenue dans le pays en forme de cœur : la Bosnie-Herzégovine !
La Bosnie-Herzégovine est un pays dans lequel il reste encore beaucoup de choses à découvrir et à explorer : sa beauté, sa nature sauvage, l’hospitalité chaleureuse de ses habitants, son art culinaire, ses nombreuses sources et rivières, ses événements culturels mondialement connus …
(sources: http://www.routard.com/ , http://www.amb-bosnie-herzegovine.fr/)


Cette fête nationale c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .
Sophie nous propose de l’accompagner, pour saluer et honorer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale.
C'était un régal, nous avons beaucoup apprécié ces pains bosniaques faits maison...merci Sophie c'est grâce à toi et à ton initiative que j'ai découvert cette recette.
Voici ma recette bosniaque:
Le pain lepinja, aussi appelé lepinje ou somun en Bosnie-Herzégovine, est le pain quotidien des Balkans.
Ses deux couches se séparent pendant la cuisson et son centre creux forme une poche. On peut l’ouvrir d’un côté et le remplir pour faire un sandwich ou le couper en deux, pour en faire des sandwichs plus petits.
Il est traditionnellement servi avec des saucisses Ćevapi (mititei)- rouleaux de viande hachée grillés et l'oignon haché cru replié à l'intérieur.

Ingrèdients:
3 tasses de farine
1 cuil. à café de sucre
1 cuil. à café de sel
2-3 cuil. à soupe de lait
1 tasse d’eau tiède
1 petit sachet de levure sèche boulangère

jeudi 19 novembre 2015

Vol-au-vent maison- dinde et champignons

Des vols au vent maison, une première pour moi.
Même si j'ai utilisé de la pâte feuilletée du commerce, ça reste toujours agréable de dire "oui c’est moi qui l’ai fait".

Logo défi novembre 15C'est une recette pour le défi du mois de Novembre: Les recettes qui volent au vent ! organisé par Seb du blog « Poivré Seb » et Nath du blog «Une cuisine pour VooZeNoo »

LE BUT DE CE DÉFIdévoiler une recette dont l’ingrédient principal sera la feuille …
- la feuille de brick
- la feuille de filo
Défi- Poivre Seb- la feuille de riz (Galette de riz)
- les feuilles de salade seront aussi prises en compte,
mais aussi les Vols au vent seront aussi de la parti pour ce défi !

Le nom de la recette devra comporter les mots :
« Feuille(s) ou Vols ou Vent ».

Montrez-nous que c’est l’automne dans la décoration de vos plats, recettes.


Vol-au-vent ou Bouchée à la reine ? 
This is the question?  :))

Le vol-au-vent est une charcuterie pâtissière composée d'une croûte cylindrique faite de pâte feuilletée, et d'une garniture liée d'une sauce.
Le vol-au-vent est attribué à Marie-Antoine Carême (1784-1833), pâtissier et cuisinier français, auteur d'ouvrages sur la cuisine.
En fait, il systématisa l'emploi d'une pâte feuilletée plus légère et croustillante pour réaliser ses tartes ou ses tourtes, salées ou sucrées dont il s'était fait une spécialité.
À l'origine destiné à plusieurs personnes, il a un diamètre généralement de 15 à 20 cm, mais aujourd'hui, il se confond avec la bouchée individuelle de taille inférieure (une dizaine de centimètres) comme la plus connue : la bouchée à la reine.

La bouchée à la reine :
La reine de France Marie Leszczynska (1703-1768), héritière des duché de Lorraine et duché de Bar par son père Stanislas Leszczynski, roi de Pologne et duc de Lorraine et de Bar), serait à l'origine historique de cette recette traditionnelle des cuisine lorraine et cuisine française avec les chefs pâtissiers de la cour de Versailles. 
C'était une recette avec des ingrédients aphrodisiaques pour tenter de retrouver les faveurs de son mari le roi Louis XV, face à Madame de Pompadour, maîtresse royale favorite du roi.
Les chefs pâtissiers de la cour de Versailles :
Vincent La Chapelle (v1690-1745)-  créateur des puits d'amour, pâtisserie à base de pâte feuilletée sucrée, pour Madame de Pompadour
Nicolas Stohrer -  créateur d'une version salée pour la reine et son époux
Marie-Antoine Carême - créateur des vol-au-vent, sorte de tourte avec croustade non individuelle
À l'origine, selon le chef cuisinier Auguste Escoffier (1846-1935), cette bouchée en pâte feuilletée était garnie d'une purée de volaille à la crème, puis, fin XIXe siècle, d'un salpicon de volaille, champignons et truffes.
Les garnitures du vol-au-vent peuvent être très variées, à base de viande, de ris de veau, de poisson, de crustacés, d'escargots, de champignons, le tout lié d'une bisque, d'une sauce béchamel, à la crème, à la Nantua ou autre financière...
(source Wikipédia)

Pour les feuilletés:
3 pâtes feuilletées
1 œuf

Farce: 
2 blancs de dinde
10 champignons de Paris
1 oignon
20 cl de crème liquide
5 cl de vin blanc
Sel, poivre, paprika doux
1 c.à s d'huile d'olive

mercredi 18 novembre 2015

Gratin de pommes de terre et chorizo au Morbier

Voici un plat généreux et complet avec des pommes de terre, du chorizo et du Morbier.















Morbier est une appellation d'origine désignant un fromage de lait cru de vache, fabriqué dans le massif du Jura en France, et qui tient son nom du bourg jurassien de Morbier. Cette appellation est protégée grâce à une AOP depuis 2002.
Au xixe siècle, lorsqu'il restait du lait après la préparation du « noble » comté, mais pas suffisamment pour en confectionner un autre, les fermiers du pays de Morbier réservaient le restant de caillé dans une cuve en le recouvrant d'une fine couche de suie récupérée en passant les mains sur la paroi du chaudron et ayant pour fonction de le protéger des insectes.
Le morbier était alors exclusivement un fromage fermier, seules deux productions familiales fermières perdurent en 20121.
Le lendemain, après la préparation des comtés, le reste de la traite venait recouvrir la première épaisseur. Les fermiers réservaient le fromage ainsi obtenu pour leur propre consommation.
Aujourd'hui, la fine couche de cendre à la saveur douce et fruitée qui le caractérise n'a plus qu'un rôle décoratif en souvenir de cette vieille pratique.
C'est un fromage à base de lait de vache, à pâte pressée non cuite. Une meule a un poids moyen de 7 kg.
Pour acquérir l'appellation "Morbier", le fromage doit être affiné pendant au moins 50 jours.

Ingrédients :
1 kg de pommes de terre
1 oignon
1 gousse d'ail
100 gr de chorizo
200 gr de Morbier (du vrai)
4 cuillères à soupe de crème fraîche
quelques brins de ciboulette
sel, poivre
1 c.à s d'huile d'olives


Préparation :

mardi 17 novembre 2015

Gressins maison

Les gressins, ça se grignote plutôt bien à l’apéro, n'est-ce pas ? 
Pourquoi ne pas les faire maison ? 
C'est facile et vous pouvez les personnaliser aux épices et graines que vous voulez...
Les gressins (grissino, pl. grissini) sont des petits pains allongés et secs originaires de la région de Turin, généralement pas plus larges qu'un stylo.
En 1666 naquit à Turin le Duc Victor Amédée II qui deviendra en 1713 le premier Roi de la Maison de Savoie.
Celui-ci était un enfant chétif et souffreteux. Sa mère la seconde Madama Reale consultèrent un médecin qui jouissait, à l'époque d'un grand renom: don Baldo Pecchio, de Lanzo Torinese.
Celui-ci diagnostiqua au jeune duc une intoxication alimentaire - gastro-entérite-, provoquée par l'ingestion de pain infecté par des bactéries pathogènes.
A l'époque, le pain que l'on appelait ghessa, ou grissia était mal préparé : on le cuisait peu et mal.
Don Baldo se souvenait de certaines grissiettes bien cuites préparées par sa mère, lorsque enfant, il souffrait des mêmes maux. Il ordonna au boulanger de la cour Antonio Brunero de préparer un pain très mince et bien cuit, mieux encore “bis-cuit” - cuit 2 fois -, afin de détruire grâce à une parfaite cuisson, tout micro-organisme présent dans la pâte.
Le résultat fut un produit sain et sans bactéries: le grissin.
L'histoire raconte qu'avec ce pain, le médecin alimenta son noble patient et le guérit.
Adoptés par la noblesse de Turin, les grissini sont à la fois agréables au palais et légers à l'estomac
On les retrouve souvent comme amuse-gueules dans les restaurants, et parfois comme hors-d'œuvres en combinaison avec des ingrédients plus luxueux comme le jambon de Parme.
(sources: wikipedia, 750gr et travelandeat.com/italie/)


Je participe avec cette recette au défi : Battle Food #37 organisé par Julia du joli blog Les Cookines

battlefoodLa Battle Food a été créée par Carole du blog Sunrise Over Sea, c’est un défi culinaire entre blogueurs (ou pas) autour d’un thème choisi par la marraine ou le parrain.

Tous les participants publient leur recette à une date fixée au préalable. Il n’y a rien à gagner, le but étant tout simplement de partager.

Le thème de ce Battle Food est :
« De l’industriel au Fait maison »

Le principe est très simple : Vous prenez un produit industriel d’une marque connue de tous et vous le reproduisez en version "Home Made", avec des produits 100% NON-industriels !
Du Nutella à la conserve de cassoulet William Saurin, le choix est extrêmement vaste !
En bas de l'article vous avez la longue liste des participants, je vous invite a consulter les autres recettes....... il y a du lourd.. :))

Voici ma recette des gressins maison, avec du gruyère râpé- c'est une recette très appréciée que je fais souvent à l'occasion des fêtes. 


Ingrédients:
1 kg de farine
250 g de beurre à température ambiante (ou margarine)
150 g de gruyère râpé
150 g de crème fraîche
300 ml de lait
2 cuillères à café de sel
2-3 cuillères à soupe de cumin (facultatif )
1 cuillère à café d'huile
1 œuf, gros sel, grains de pavot, de cumin, de tournesol


vendredi 13 novembre 2015

Galettes de riz noir au pesto et tomates confites

Une recette improvisée avec des produits trouvés dans mon frigo....
Au début j'ai voulu faire des croquettes de riz mais le choix du pesto et des tomates confites m'a fait changé d'avis- suffisamment d'huile alors direction au four en forme des galettes !!!

Le riz noir est un riz également nommé « riz interdit », parce qu’il était réservé à l’empereur de Chine, qui en interdisait, par conséquent, la consommation à ses sujets. Depuis quelques années, ce riz d'origine chinoise est produit aussi en Italie du nord, où il est appelé "riso Venere".
D’une haute valeur nutritive, ce riz est riche en fer et en fibres. Sa couleur violet foncé est principalement due à son contenu en anthocyane élevé. Son contenu minéral (y compris en fer) est relativement élevé et, comme la plupart des riz, contient plusieurs acides aminés importants
Après une cuisson d’environ 45 minutes, il dégage un léger goût de myrtille et de mûres cuites. Il peut se consommer nature ou en risotto.

Ingrédients:
.
400 g de riz noir cuit (de la veille )
1 oignon
2 c.à s de sauce pesto à l'huile d'olive
50 g de parmesan
poivre, sel
1 œuf
4-5 quartiers de tomates confites et à l'huile d'olive

lundi 9 novembre 2015

Roulade de porc au pesto et tomates cerises

Une recette rapide.....


Ingrédients: pour 2-3 personnes
2 côtes de porc sans os
2 c.à s de pesto
2 gousses d'ail
1/2 oignon
100 g gruyère râpé
20-25 tomates cerises
sel, poivre
paprika doux
2 c.à s de beurre

samedi 7 novembre 2015

Cake chocolat praliné aux noisettes

Je me suis librement inspirée de cette recette  trouvée sur le blog mymignardise.fr que je remercie.
Apparemment c'est une adaptation du cake chocolat praliné de Pierre Hermé.
J'ai ajouté dessus des noisettes caramélisées - très contente du résultat.


Avec cette recette je participe au  Défi culinaire # 9 organisé par Florine du blog "Ma petite cuisine gourmande" .

La marraine de cette édition est Séverine du blog Maman…ça déborde !
Le thème choisi est : la noisette .

Merci Séverine pour ce joli thème !!!!la noisette

La noisette, parfois appelée « aveline », est le fruit du noisetier commun (Corylus avellana), ainsi que de diverses espèces voisines du genre Corylus.
Par métonymie, le terme désigne aussi la graine (ou amande) contenue dans ce fruit et qui est comestible.

La coque n’est pas consommable, mais l’amande qu’elle contient est consommée comme fruit sec. Elle est aussi souvent utilisée râpée en poudre, concassée, ou coupée en copeaux, en pâtisserie et confiserie sous diverses formes. On en extrait également une huile comestible mais sujette au rancissement.
La noisette est un des oléagineux parmi les plus riches en oméga-9 (contre le mauvais cholestérol). Elle est aussi très riche en vitamine E (contre le vieillissement cellulaire), en fibres (contre le cancer du côlon), en cuivre (contre les rhumatismes et les maladies infectieuses), en fer (contre l'anémie), en magnésium (contre le stress), en phosphore (contre la fatigue intellectuelle) et en vitamine B.
La noisette, très énergétique, est donc tout à fait recommandée pour les sportifs, en raison de sa richesse en sels minéraux et oligo-éléments, à combiner idéalement avec les amandes, les noix et les raisins secs.
La Turquie est le premier producteur et exportateur mondial de noisettes. Celles-ci font vivre environ 2 millions de personnes. Elles sont cultivées sur les bords de la mer Noire au nord-est du pays. La récolte représentait entre 60 % et 70 % de la production mondiale en 2005. D'autres pays producteurs et exportateurs au marché mondial de la consommation sont l'Italie, et les États-Unis (État de l'Orégon).
(source: Wikipedia)

Ingrédients:
Cake :
100 g de beurre mou
80 g de sucre en poudre
2 œufs
100 gr de farine
1. c à s de levure chimique
25 g cacao en poudre.
75 g de chocolat aux éclats de noisette coupée en morceaux
2 c à s de pralin
Pralin = mélange haché d'amandes et de noisettes enrobées d'un fin caramel. Ce mélange est utilisé pour garnir et décorer les gâteaux, entremets et glace.
Glaçage et décor:
100 g de chocolat noir
30 g de pralin
8-10 noisettes caramélisées

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

miammm .....

a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image">Hebergeur d'image

the moneytizer